34% des accidents ont pour cause la distraction au volant

Selon les études, ce facteur de distraction au volant est présent dans 25% à 50% des accidents corporels. Une étude INRETS de 2009 a conclu que la distraction au volant concerne 34,3% des conducteurs impliqués dans les accidents corporels étudiés. Le téléphone portable étant la source numéro 1 de la distraction au volant. Sans oublier le fait que les évolutions récentes des Smartphones entrainent une augmentation de notre hyperconnectivité, notamment en situation de conduite.